© 2018 Les Éditions Racines. Créé avec Wix.com

Membre

   SOCAN

   SODRAC

   SOPROQ

   SPACQ

Le texte de la chanson Voilà, tu es là est protégé par un droit d'auteur lequel appartient à André Fafard et ne peut être reproduit, copié ou utilisé de quelque façon que ce soit en tout ou en partie.

LE TROTTOIR

(Paroles et musique : ©André Fafard - 2017)

 

Ce soir, j’ai roulé le trottoir où j’ai longtemps marché

Pour trouver l’inconnu qui me dira « je t’aime »

 

Ce soir, j’ai roulé quelques heures sur les traces d’hier

Pour chercher l’inconnu, les automnes s’en souviennent

 

Le café Pamplemousse, la boulangerie du coin

Ces odeurs de restos ont trouvé dans mon cœur

L’espoir de te voir, te respirer un peu, un peu

 

Enfin, arrêter de marcher pour trouver l’inconnu

Au hasard des saisons, au printemps du silence

 

Enfin, arrêter de chercher

De chercher pour chercher

Pour trouver presque rien, que soi-même à la fin

 

Le monde un jour ou l’autre déroule un trottoir

Pour aller voir ailleurs dans un monde meilleur

 

Il traverse les villes, les villages et les plaines

Secouer sa torpeur et affronter la peur

De ne plus être là au retour du bonheur, du bonheur

 

Parfois, il faut se rendre ailleurs très souvent pour se voir

Si on est bien vivant dans sa peau défraîchie

 

De loin, nos pensées renouvellent le présent qui attend

Qu’on lui donne le temps de saisir ces moments

 

Pour affronter le vide, j’ai roulé le trottoir

Pour aller n’importe où, quelque part dans mon cœur

 

Il n’était pas si loin

Je le sens, il est près

Il est prêt, il est prêt